Loading...
Saint-Etienne Métropole2018-06-15T13:53:43+02:00

lundi 15 octobre

Située au cœur de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, Saint-Étienne Métropole compte 402 000 habitants et regroupe 53 communes sur une surface de 607 km2.

Un territoire plus grand, plus fort, plus attractif !

Métropole depuis le 1er janvier 2018, Saint-Étienne Métropole est l’interlocuteur privilégié des partenaires institutionnels mais aussi de ses habitants.

Son atout principal ? Mener une politique cohérente et efficace sur un territoire élargi.

Ainsi, chaque commune membre, de la plus grande à la plus petite, bénéficie d’actions et de services en matière de développement économique, d’enseignement, de sauvegarde de l’environnement, d’équipements culturels, de loisirs et d’habitat…

Saint-Etienne Métropole, une histoire, un avenir…

  • 21 décembre 1995 : création de la communauté de communes Saint-Étienne Métropole qui compte alors 22 villes membres, dont Le Chambon-Feugerolles.
  • 1996 : Saint-Étienne Métropole définit ses axes stratégiques (développement économique, aménagement du territoire, environnement-cadre de vie) et intègre 3 nouvelles communes.
  • 1997 : 1 nouvelle commune rejoint Saint-Étienne Métropole.
  • 2000 : un arrêté préfectoral est signé afin de transformer la communauté de communes en communauté d’agglomération. 5 ans après sa création, SEM compte désormais 34 communes membres.
  • 1er janvier 2003 : Saint-Étienne Métropole regroupe officiellement 43 communes et se voit attribuer une nouvelle compétence, celle de la collecte des déchets !
  • 1er janvier 2013 : 2 nouvelles communes, Andrézieux-Bouthéon et La Fouillouse, sont rattachées à Saint-Étienne Métropole. Le territoire compte désormais 45 communes.
  • 1er janvier 2016 : Saint-Étienne Métropole est devenue une communauté urbaine.
  • 1er janvier 2018 : Saint-Étienne Métropole devient une Métropole et intègre le cercle très fermé des 22 métropoles françaises.

Les élus du Chambon-Feugerolles siégeant à Saint-Étienne Métropole de 2014 à 2020 :

  • Titulaires :
    • Jean-François Barnier (14e vice-président en charge de l’assainissement et des contrats de rivières),
    • Henri Bouthéon,
    • Monique Rovéra.
  • Suppléant : David Fara.