Loading...
Parc naturel régional du Pilat 2017-09-21T17:14:56+00:00

jeudi 19 octobre

Le Parc naturel régional du Pilat

Le Parc naturel régional du Pilat

Depuis 30 ans, le Parc préserve et valorise les richesses naturelles, tout en contribuant au développement local

Organisme de mission, le parc du Pilat créé en 1974, est géré par un syndicat mixte, qui regroupe 47 communes, 15 villes portes, la Région Rhône-Alpes et les départements de la Loire et du Rhône.

Le syndicat mixte a pour vocation de préserver le caractère rural et le patrimoine naturel du massif du Pilat (massif de moyenne montagne, étagé de 140 à 1432 m d’altitude, il s’étend des portes de Saint-Etienne à la vallée du Rhône).

  • Les compétences du syndicat : protéger le patrimoine, contribuer au développement économique, social et culturel, assurer l’accueil, l’éducation et l’information des publics, contribuer à l’aménagement du territoire, réaliser des actions expérimentales ou exemplaires dans ces domaines.
  • Un conseil syndical : composé de 80 représentants élus, se réunit trois ou quatre fois par an. Il vote le budget, définit le programme d’actions, élit le président et le bureau en charge d’appliquer la politique votée.
  • Des commissions thématiques et des conseils d’experts travaillent sur les dossiers et préparent les décisions soumises au bureau. Ce dernier veille à l’application de la charte, met en œuvre les programmes, valide le travail des commissions et assure la gestion du parc.
  • Le président du syndicat mixte est chargé d’exécuter les décisions prises par le bureau et le conseil ; il ordonnance les dépenses, représente le parc et signe les actes. Depuis 1989, le syndicat mixte est présidé par Françoise Grossetête, députée européen.
  • Une équipe pluridisciplinaire composée de personnels techniques, scientifiques et administratifs réalise les actions décidées par les élus. Une trentaine de permanents travaillent à la mise en œuvre de la charte dans les domaines du paysage, de la nature remarquable et ordinaire, de l’agriculture, de la sylviculture, de l’industrie, de l’artisanat et du commerce, du tourisme, de la culture, de l’éducation des publics, de la cohésion intercommunale et de la solidarité. Deux équipes d’entretien de la nature et deux écogardes interviennent sur le terrain.
  • Les missions du parc :
    • protéger le patrimoine naturel et culturel du territoire, notamment par une gestion adaptée des milieux naturels et des paysages
    • assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public
    • contribuer au développement économique, social, culturel et à la qualité de la vie
    • contribuer à l’aménagement du territoire
    • réaliser des actions expérimentales ou exemplaires.

A A A