Saison culturelle « Coeur de saison »

Et si on sortait ce soir pour se distraire, passer un bon moment le temps d’un concert, voir une chorégraphie virevoltante ou s’interroger sur un propos théâtral.

C’est tout le sens de votre nouvelle saison culturelle, pensée pour vous divertir et titiller votre curiosité.

Une édition ouverte sur les différentes formes d’art et accessible au plus grand nombre.

N’attendez pas le dernier moment et laissez-vous séduire par cette nouvelle saison… et place Ô spectacles !

Abonnement / Billetterie

Pour toute(s) information(s), question(s) concernant la saison culturelle ou l’achat de vos abonnements et vos places de spectacles, n’hésitez pas :

  • à nous contacter par téléphone au 04.77.36.00.31 du lundi au vendredi de 9h à 12h – 13h30 à 17h30.

Achetez vos billets en ligne sur le site sivo-ondaine.fr

Quelques dates à retenir au Chambon-Feugerolles

SUPREME LEGACY

En 20 ans de pratique du breaking, j’ai vu ma discipline évoluer et se structurer. Son arrivée aux Jeux olympiques est un tournant majeur, cependant l’image sportive qui sera véhiculée à cette occasion ne mettra pas nécessairement en avant la dimension artistique et culturelle qui la compose depuis ses origines. Dans la continuité de ma démarche qui tend à accompagner les danseurs du milieu de la compétition vers la création artistique, j’ai choisi cinq danseurs de générations différentes qui ont marqué l’histoire du breaking français. Ces artistes athlètes ont chacun connu les difficultés et les sacrifices que le breaking exige pour atteindre le haut niveau. À travers cette pièce, je souhaite retranscrire ces émotions, aborder le thème de l’héritage, de la passion, et plonger le spectateur dans cette culture qui m’a permis de me révéler en tant qu’artiste.
Mickaël Pecaud

Vendredi 27 janvier – 20h30 – Espace culturel Albert Camus

Billetterie

PAUL MIRABEL (COMPLET)

Ce qu’il y a de plus percutant chez Paul Mirabel c’est son calme. Ce virtuose du minimalisme est un «rythmologue » de génie. Sa plume d’une efficacité sans faille sait nous cueillir au bon moment. Ce drôle de zèbre aux allures d’antihéros a trouvé son superpouvoir : l’humour.

Le spectacle DRÔLE DE ZÈBRE :

Signification : Quelqu’un d’étrange, bizarre, un peu
hors norme, anticonformiste.
Origine : L’expression constitue une métaphore permettant de mettre l’accent sur la singularité d’un individu par rapport à la norme sociale à laquelle il s’oppose. La métaphore du zèbre est ici intéressante, puisque l’animal fait partie de la famille des équidés, mais se différencie grandement des chevaux et des ânes par son pelage original.
Exemple : Un drôle de zèbre, ce type-là

Samedi 11 février – 20h30 – La Forge

66 JOURS

Seul en scène, un jeune homme raconte, jour après jour, le cancer qui l’a envoyé à l’hôpital Gustave Roussy. Il rit pour faire semblant de ne pas avoir peur, il parle trop fort pour dompter sa colère et sa haine. Pourquoi lui ? Il rudoie sa famille mais la garde tard le soir. Il se souvient de sa mère qu’une maladie lui a pris quand il avait quatorze ans. Il pense aux pièces qu’il voudrait encore jouer. Il espère qu’une victoire de l’équipe de France en Coupe du monde le soignera aussi bien que ses chimiothérapies. Il est drôle, quand il ne pleure pas.

Vendredi 17 février – 20h30 – Espace culturel Albert Camus

Billetterie

CATS ON TREES

Après le succès de Neon, paru en 2018, le duo toulousain revient avec une tournée et un troisième album, Alie, qui condense tout le meilleur dont il a été
capable depuis ses débuts, consacrés par leur tube « Sirens Call ». Au programme : les claviers et la voix de Nina, les rythmiques de Yohan, et la pop, accessible sans perdre de vue l’exigence des compositions comme des textes. Partagé entre ballades (« Une nuit ou deux », « Nobody ») et démonstrations up tempos (« Wake Up », « She Was A Girl»), production organique et synthétique, le duo pop frenchie joue d’égal à égal avec les pointures de la pop anglaise.

Samedi 25 février – 20h30 – La Forge

Billetterie

SOSO MANESS

Qui aurait dit qu’en trois ans de travail acharné, de bons choix artistiques, Soso Maness, le gars de FontVert (Marseille), percerait sur la scène rap et s’y installerait, comme l’un de ses artistes les plus appréciés et les plus validés ? Qu’après ses trois premiers albums, Rescapé (2019) puis Mistral (2020) et
Avec le temps (2021), il aurait une flopée de titres à plusieurs millions de vues, des tubes mainstream scandés de stades en fêtes de famille, qui cartonnent
en radio, sans faire de concession à son écriture paramétrée pour dire des vérités ? Pourtant c’est la route qu’il s’est tracé lui-même en seulement trois ans !

Vendredi 3 mars – 20h30 – La Forge

Billetterie

MENTISSA

Novembre 2020. Mentissa débarque à Paris, Gare du Nord, en provenance Bruxelles. La vingtaine à peine entamée, la jeune fille s’apprête à tenter sa chance le jour même devant le jury de The Voice, armée d’une chanson de Dua Lipa revisitée. La suite a animé les conversations de millions de
français pendant quelques mois : 4 sièges retournés, le choix du « coach » Vianney, des prestations bouleversantes qui mènent Mentissa jusqu’à cette finale au cours de laquelle elle dévoile pour la première fois une chanson inédite. Une chanson manifeste écrite et composée par Vianney à partir de l’histoire de
Mentissa. Un autoportrait sans filtre, scandé par unejeune femme certaine d’avoir trouvé sa place. Unechanson qui en annonce d’autres. Et Bam.

Samedi 4 mars – 20h30 – Espace culturel Albert Camus

Billetterie

L’HOMOSEXUALITÉ, CE DOULOUREUX PROBLÈME

On est le 11 Mars 1971, en direct du plateau de la célèbre émission radio de Ménie Grégoire, sobrement intitulée Allô Ménie. Aujourd’hui, on aborde pour la toute première fois en France ce « sujet brûlant d’actualité » qu’est : L’homosexualité, ce douloureux problème. Claudia, assistante de Ménie Grégoire, fait circuler le micro dans une salle Pleyel électrisée par le débat. Et puis, tout dérape. « Ne parlez plus de votre souffrance !» « Liberté ! Liberté !» Des homosexuel·les envahissent le plateau, des tracts volent, les micros saturent, Ménie raccroche ! 2 millions d’auditeurs et d’auditrices assistent à un renversement médiatique sans précédent, mené par le FHAR, le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire ! Derrière le chant des larsens, Claudia entend : « Vous demandez : Que pouvons-nous faire pour vous ? Vous ne pouvez rien faire pour nous tant que vous ne faites rien pour vous-mêmes. Rejoignez-nous en assemblée générale tous les jeudis à 20 heures à l’École des Beaux-Arts ».

Vendredi 10 mars – 20h30 – Espace culturel Albert Camus

Billetterie